DATA, WebAnalytics

Comment identifier vos meilleurs clients/utilisateurs avec Google Analytics & MailChimp

Vous souhaitez pouvoir suivre vos meilleurs clients/utilisateurs dans l’objectif de pouvoir leur proposer toujours plus d’offres adaptés à leur besoin? Dans cet article, vous découvrirez comment avec Google Analytics et MailChimp vous pouvez identifier vos meilleurs clients, comment vous pouvez suivre leur comportement sur votre site, et comment vous pouvez leur proposer des offres de fidélisation personnalisées. 

 

Vision

Pour rappel lorsqu’un internaute arrive sur votre site internet, Google Analytics pose sur son navigateur un cookie contenant un ID. Cet ID n’est lié qu’au navigateur de l’internaute, autrement dit si le même internaute revient sur le site via un autre navigateur ou via son mobile par exemple, Google Analytics lui re-attribuera un nouvel cookie ID. Du coup pour le même utilisateur , Google Analytics comptera deux utilisateurs ( deux ID Cookies). Google Analytics interprète alors qu’il s’agit de deux utilisateurs (deux navigateurs) alors qu’en fait il ne s’agit qu’un même utilisateur en réalité. 



Dans le rapport « User Explorer » de Google Anlaytics, vous pouvez voir pour chaque cookie ID l’historique de navigation sur votre site. 

L’idée serait d’avoir le même rapport mais avec une dimension userID qui elle est beaucoup plus précise et plus proche de la réalité. 

Par défaut dans Google Analytics , vos rapports sont basés sur ce principe. Toutefois , Google Analytics propose une vue userID qui elle justement permet de centraliser l’information autour d’un utilisateur réel et non plus sur le navigateur. Des pré-requis sont nécessaires avant de pouvoir activer cette vue ; il faudrait être capable de pousser une référence unique pour chaque utilisateur se connectant sur votre site. 

Par défaut, c’est une information qui existe dans votre base email ou sur votre serveur. Lorsqu’un utilisateur crée un compte sur votre site, il vous fournit une adresse email, un nom et prénom à minima. Votre base de donnée client lui attribue du coup un numéro de référence (userID). C’est cette information que vous devez pousser à Google Analytics pour qu’il puisse comprendre qu’en fait il s’agit du même utilisateur sur le navigateur A et le navigateur B.

tavanoteamcom

tavanoteamcom

 

Par ailleurs, les ID cookies ne sont pas du tout liés à un autre référence unique de l’utilisateur permettant de l’identifier. Or pour pouvoir récompenser vos meilleurs lecteurs ou vos meilleurs clients , il est nécessaire que vous puissiez les identifier. Savoir : 

 

<> Combien de fois ils se sont rendus sur le site ? 

<> Combien d’articles ils ont lus ou achetés ? 

<> Combien ont ils dépensés les 3 derniers mois ? 

 

Nous allons donc supposer que vous êtes un média comme IRAWO ou un organisme comme WATHI. 

<> Pour IRAWO l’enjeu serait de pouvoir identifier les meilleurs lecteurs pour leur proposer du contenu premium 

<> Pour WATHI l’enjeu serait de pouvoir identifier les meilleurs lecteurs de leurs publications afin de pouvoir ensuite les toucher pour d’éventuelles campagnes de dons. 

 

 

Stratégie

 

1 – Collecte de données

Dans un premier temps, gardons bien à l’esprit que nous ne pourrons jamais identifier 100% de vos visiteurs , nous ne pourrons identifier que ceux avec qui à un moment nous avons eu une interaction. Et cette interaction, c’est justement à nous de la créer. L’idée est de pouvoir collecter les adresses emails de quelques utilisateurs. Pour cela, vous pouvez mettre en place plusieurs stratégies : 

 

<> Newsletter hebdomadaire 

<> Jeux concours pour faire gagner un bon de commande ou un produit de partenaires 

<> Programme de Giveaway mensuel ou trimestriel. 

 

Quoiqu’il en soit l’idée est de pouvoir collecter des adresses email et de pouvoir les pousser dans MailChimp. 

 

 

2 – Traitement de la donnée

Considérons que vous n’avez pas forcément les moyens d’automatiser l’attribution d’un userID à chaque entrée dans votre base. Nous allons pouvoir créer à la main un userID aléatoire pour chaque utilisateur dans votre base en utilisant la fonction « randbetween » dans Google Spreadsheet.

 

 

Une fois le userID crée, nous pouvons ensuite importer la liste d’abonnés dans MailChimp : 



La prochaine étape va consister à la création d’emailing destiné à vos abonnés. 

 

3 – Préparation de votre campagne d’Emailing 

Comme nous l’avons vu dans un précédent article, vous pouvez configurer votre campagne emailing en personnalisation vos emails : 



Nous avions , plus haut, attribuer un identifiant unique à chaque utilisateur. Nous pouvons pousser cet identifiant dynamiquement dans les liens que contient l’email en se servant d’un paramètre (=userID). Ainsi chaque abonné se verra attribuer pour le coup une URL de destination personnalisé (contenant donc le paramètre userID avec la valeur correspondant à son identifiant. 



Maintenant que votre campagne d’email est configurée vous pouvez procéder à l’emailing. Vos abonnés cliqueront sur vos liens et seront redirigés vers votre contenus avec dans l’URL le paramètre userID=XXXXXXX


Vous pouvez dès à présent grâce à Google Tag Manager récupérer l’identifiant utilisateur et le pousser dans le tag principal Google Analytics. L’objectif étant de pouvoir associer tous les comportements d’un utilisateur à son identifiant dans Google Analytics. 

 

Nous verrons dans un prochain article comment récupérer cette information via Google Tag Manager, comment la pousser dans un cookie permanent, et comment associer toutes les activités d’un utilisateur à son identifiant. 

Nous verrons également, dans un autre article , comment vous pouvez fournir cette information à d’autres éditeurs types Facebook pour optimiser vos campagnes marketing.